PEA les véritables enjeux ...

18/11/2013
100 milliards d’euros dorment dans les PEA des français…

Totalement ignorés par les chargés de clientèle, qui ont « vendu » à leurs clients des organismes de placement collectifs de valeurs mobilières (OPCVM) étrangement géré …par eux même .

Ces 6 millions de portefeuilles végètent sans aucune gestion active (le plus souvent) et génèrent chez leurs détenteurs une sensation mitigée d’impuissance et de dédain puisque gré des crises boursières et (ou) économiques, leurs valeur a stagné dans la majorité des cas et dans le meilleur réalisé une performance comparable à celle du CAC (estimée à +2.12% sur ces 20 dernières années)

Il faut bien constater que la désinformation bat son plein, et que peu de conseils ont indiqué à ces 6 millions de clients, qu’il peuvent tout aussi bien soit changer de banque sans perdre les avantages fiscaux de ces comptes (transfert de PEA), soit changer les valeurs que ces comptes abritent (vendre les OPCVM poussifs pour d’autres valeurs françaises ou européennes) …

Or, pour que chaque épargnant puisse maîtriser la gestion de son portefeuille en refusant de dépendre des aléas de la bourse

Pour que chacun puisse choisir sa gestion… et l’orientation de ses placements, il est tout à fait pertinent de donner des instructions précises à l’administrateur du PEA, qui ne peut refuser de les suivre.

Certains avaient déjà choisi d'arbitrer tout ou partie de ces sommes vers des PME a fort potentiel, si possible proches de leurs cercles d’intérêts ....

Et voila que contre toute attente, le gouvernement Hollande prévoit dés 2014 de conforter cet élan !!!

En attendant le decret d'aplication annoncé pour ce mois de fevrier 2014, les investisseurs selectionnent leurs PME préférées !!

On rapelle que jusqu’à présent, les PEA permettaient d'engranger des plus values sur les portefeuilles actions détenus, nettes d'impôts après 5 années de détention....hormis les prélèvements sociaux bien sur !

....sans doute un des derniers paradis fiscaux