Blog conseil

Blog Ignace Boulignace

Bonjour Ignace, pouvez vous nous expliquer en quoi consiste un emprunt bancaire ?

Un emprunt bancaire est une opération par laquelle un établissement bancaire vous avance une somme d’argent pour réaliser un projet bien défini.

C’est un mécanisme de crédit qui est mis en place par la signature d’un contrat entre
l’emprunteur et le prêteur. Le contrat fixe principalement un montant d’emprunt, une durée de remboursement, un taux d’intérêt, et différentes clauses précisant les garanties attribuées au préteur pour sécuriser son argent.
Pour rembourser votre emprunt bancaire différentes options s’offrent à vous :
Le taux d’intérêt peut être fixe ou variable (en fonction de l’évolution des taux sur les marchés)
La durée peut être négociée en fonction de votre projet, et des prévisions budgétaires que vous avez établies préalablement.
La mise à disposition des fonds et le début des remboursements peuvent intervenir en une ou plusieurs fois, avec ou sans remboursement progressif du capital emprunté (en jargon bancaire, votre prêt peut être amortissable, ou « in fine »).

Qui dit prêt… dit assurance !
Dans la majorité des cas, le prêteur va exiger de l’emprunteur une assurance contre les risques liés à sa personne. L’emprunteur va alors devoir s’assurer afin de se protéger ainsi que le prêteur et ses héritiers contre un événement qui rendrait impossible le remboursement du prêt : c’est la fameuse « assurance décès ». Ainsi, en cas de décès de l’assuré, l’assureur va alors rembourser à la banque les sommes dues par l’emprunteur. Il est également possible de souscrire à des assurances contre l’invalidité, l’incapacité temporaire de travail et la perte d’emploi (on peut désormais comparer les assurances et choisir éventuellement un contrat différent de celui proposé par le banquier)

Très important, l’assurance liée au prêt est également une formidable garantie pour la famille ou les héritiers désignés par l’emprunteur s’il venait à disparaître, car dans ce cas, le crédit étant remboursé par celle ci, le bien leur est immédiatement transmis net de crédit…

Les sûretés : En plus de se protéger contre les risques inhérents à la personne qui emprunte, le prêteur peut demander des garanties pour le recouvrement du prêt, c’est ce qu’on appelle des sûretés. Les sûretés sont dites personnelles lorsqu’elles consistent en la caution de personnes, ou réelles lorsqu’elles portent sur un ou plusieurs biens – vous devrez alors négocier avec la banque d’éventuelles prises hypothèque ou d’autre formes de sûretés que votre conseil se fera un plaisir de vous expliquer, et dont le prix peut varier de façon très importante…

Enfin, et ce n’est pas la moindre question, il est urgent de réfléchir à la possibilité d’emprunter et d’acquérir le bien en votre nom personnel, ou d’emprunter et d’acheter au nom d’une société existante ou à constituer, seul ou avec des associés, ce qui modifiera considérablement les notions de capacité d’emprunt, de poids fiscal, et de partage du risque éventuel ….

Vous voyez que le taux d’emprunt n’est pas, et de loin, le seul critère à privilégier lors de votre négociation d’emprunt, et que là encore, vous devez impérativement peser l’intégralité de l’offre de financement qui vous est faite, avant de finaliser votre contrat…

Pour plus d’information, n’hésitez pas à me contacter ! Je ne manquerai pas de vous répondre.

Poser une question à un expert

Inscription aux flash news d'Indexfi

Saisissez votre e-mail afin de recevoir les flash news d'Indexfi et profitez de toutes les offres et nouveautés de notre réseau.

© 2017 Tous droits réservés | Mentions légales
INDEXFI SAS - RCS : 433 430 139